Échos du désert

"Je voudrais te remercier pour ce que tu as semé sur mon chemin pendant toute cette semaine. Cela m’a permis de vivre des moments d’intériorité d’une grande  force tranquille et d’une grande simplicité limpide.

Je me sens régénéré !"

                                                                                                                           Filipou

 "Je repars bienheureuse, c'était bienfaisant...comme une petite bougie allumée"

                                                                                                                               Anick

"Cette semaine de novembre 2017 à laquelle tu nous a conviés fait partie des plus enrichissantes découvertes de ma vie. 

Non pas dans l'aspect sensationnel, éblouissant ou fantastique, mais plutôt dans la découverte, la subtilité, la diversité et l'amour décliné dans ses valeurs subsidiaires: le charisme discret, le respect, la bienveillance, le partage, la célébration... 

Cela m'a permis de retrouver des concepts oubliés par les changements dans le mode de vie, et aussi de découvrir le chant et la puissance de cette pratique dans la connexion émotionnelle du quotidien. 

Merci pour ce beau partage et cette belle découverte. "

                                                                                                                                                                        Luc

 

" J'ai vécu au centuple ce que j'imaginais. C'est indicible, impalpable... "

                                                                                                                                                                      Marie-Paule 

"Que de paix et de beauté au plus profond de moi reçus dans le désert et que je ressens avec bonheur à chaque instant ! Encore un merci pour tous tes cadeaux offerts tout au long de ce voyage partagé. "

                                                                                                                                                                               Martine

" Chers amis du désert, la découverte du désert en votre compagnie à tous avec les richesses de chacun resteront gravées dans mon coeur.

L'amitié et le respect, la beauté des dunes de sable fin, nos chants, le silence, les repas délicieux, les cieux étoilés et rougissants ... je ne puis continuer une liste..au détriment de l'Essentiel qui me reste. "

Rolende

 

"MERCI  pour cette magnifique semaine passée dans le désert.

Je suis rentrée avec un plein d'énergie vitale, pas "encore" illuminée mais l'âme en paix, et grandie.

La tempête, le soleil, la pluie, le sable chaud, le ciel étoilé ou en colère, la presque pleine lune, les petits oiseaux du printemps,  les petites fleurs courageuses, les chameaux en chaleur, les bédouins en fouffette!, ... ces magnifiques chants et textes que tu nous as préparés, Christine,... toutes ces sources de vie ,  dans le

silence divin de ton désert adoré m'ont comblée.

Prête pour réitérer cette aventure de l'âme avec vous à une prochaine occasion."

 

"Curieux désir que notre soif de désert.

Cher Désir,

Chokran !

Merci, curiosité, d’avoir conduit mes pas jusqu’ici.

Merci, désir de silence qui m’a ouvert à l’écoute, récoltant les cadeaux en cheminant.

Merci, désir de sentir, qui m’a fait goûter à toutes les sensations, pieds nus sur le sable, dans le sable, de la plus piquante à la plus caressante.

Merci, désir de toucher, qui m’a fait tendre la main, tentant de récolter le sable fin qui saute dans le vent par-dessus la crête de la dune.

Merci, désir de fraîcheur qui m’attire à l’eau du puits.

Merci, désir de tendresse qui m’a fait tendre la main vers la main pour la guider. Chokran !"

Benoît

 

" J’atterris tout doucement mais j'ai encore ma tête et mon esprit à moitié dans le désert. Ce fut un fabuleux chemin que nous avons fait, pas après pas, dans ce désert de douceur, et tous ces grains de sable continuent à bouger en moi. J'ai la sensation d'avoir été rendue à moi-même, je pense avoir trouvé l'audace et le courage d'être moi grâce au vent, aux dunes..., à vous tous, à nos chants et à nos accompagnateurs. "

 

 

" MERCI pour cette magnifique semaine passée dans le désert. Je suis rentrée avec un plein d'énergie vitale, pas "encore" illuminée mais l'âme en paix, et grandie. La tempête, le soleil, la pluie, le sable chaud, le ciel étoilé ou en colère, la presque pleine lune, les petits oiseaux du printemps, les petites fleurs courageuses, les chameaux en chaleur, les bédouins en fouffette!, ... ces magnifiques chants et textes que tu nous as préparés, Christine,... toutes ces sources de vie , dans le silence divin de ton désert adoré m'ont comblée. Prête pour réitérer cette aventure de l'âme avec vous à une prochaine occasion. "                                                      

                                                                                                                                                                                       Micheline

 

" Ma dernière sortie dans le désert date de mars 2017, un groupe de 8 personnes et Christine. Un groupe qui ne se connaissait presque pas. Mais, de jour en jour le groupe s'est ouvert, nous étions tous sur la même longueur d'onde par le chant le matin et le soir, les textes sacrés, les marches en silence, les partages le soir à la tombée de la nuit, la contemplation du coucher de soleil, en silence ou en chantant. La simplicité et la convivialité nous portaient. Ce que j'apprécie, c'est que nous avons beaucoup de temps pour nous en solitaire. Le soir, nous sommes autour du feu pour le repas suivi d'un moment convivial de musique et de danse.

Le soleil nous accompagne le jour avec sa clarté et sa chaleur ainsi que le vent, parfois juste en nous caressant, parfois si fort qu'il faut se battre pour avancer.

Les chameliers et dromadaires nous montrent le chemin que nous faisons en silence.

La nuit, des milliers d'étoiles, j'avais l'impression de pouvoir les toucher tellement elle sont près de nous.

Il est difficile de s'endormir tellement la beauté est grande.Pour quelqu'un qui a besoin de trouver ou de donner un sens à sa vie, se recentrer ou simplement pour la joie de découvrir le désert, ça vaut le détour. En revenant du désert, la personne n'est plus la même. Je l'ai vécu. L'immensité du désert, le sable fin, le silence, tout le firmament, la convivialité des chameliers, la simplicité et gentillesse du groupe donnent envie de revenir. Avec toute ma gratitude au Divin et à la Vie. "

Barbara

 

" Christine, tu es une accoucheuse, avec respect et délicatesse, pour que chacun révèle le meilleur de

lui-même "

Yolande

 

 

"Immensité du sable et du ciel bleu ou étoilé réunis sur l'horizon

Mouches, scarabées, lézards se faufilant dans la végétation

La chaleur, le vent, le froid, l'eau, tout est sensation

Et derrière, devant, au-dessus, au-dessous, une présence, une vague impression"

                                                                                                                                                                                Philippe

                                    

 

" J'ai accouché d'une vie plus confiante, je me suis connectée à mes émotions, je me sens plus légère "

Françoise

 

" Mes sens ont été éveillés (manger en fermant les yeux), j'ai appris que j'ai un monde intérieur qui vibre et que j'ai envie de découvrir davantage. "

Pascale

 

"Aujourd’hui, je me suis arrêté,

Au sommet d’une dune.

J’ai laissé entrer le sable.

J’ai laissé entrer le désert.

Aujourd’hui, j’ai renoncé à décrire.

« Le désert est comme Dieu.

« Tu lui donnes un nom, et déjà, tu le perds. »

Jean-Yves Leloup."

Benoît

 

 

" Je me suis permis d'être dans le moment présent "

Béatrice

 

" Simplicité, authenticité, "ne rien faire" pas de pression... J'ai été émue de la vie des graminées

Communion avec les autres au-delà du verbal. Je suis passée au carwash : je me sens décrassée mentalement, et c'est libérateur ! "

 

 

" Le désert est une école de gratitude, et apprend à prendre les choses comme elles sont,

le désert façonne les personnes ! "    

                                                                                                            Barbara

" C'était du temps pour apprendre à recevoir. Le cadeau à chaque instant inattendu. "

Jeanne-Françoise

 

" Quelque chose émane de Christine :

on ne peut qu'être touchés par les chants, les textes et une présence si intense.

Après, on voit la vie autrement "

Christine

 

" Merci, Christine, de m'avoir entraînée à caresser le silence, boire le sable et écouter les étoiles!

Que serais-je sans toi qui viens à ma rencontre... ?

Aujourd'hui est un jour nouveau et je décide d'aimer l'ici-maintenant !"                 Roseline 

 

"Encore éblouis de soleil par le désert tunisien, avec du sable entre les pages de mon carnet, mais le coeur gonflé par tous ces trésors de partage, nous venons te dire chère Christine, notre IMMENSE MERCI !

  * Merci pour cette belle organisation, fort bien rodée et réglée,

  * Merci pour ta proposition de chants de SI grande qualité,

  * Merci surtout pour ta 'guidance spirituelle', qui est allé bien au delà de nos attentes !

Grâce à toi, nous avons trouvé - entre ciel et sable - la présence vivante de notre Créateur, dans chacun des membres de notre groupe. Un dernier Merci encore, pour tant d'heures de recherches, pour toute l'inventivité créatrice que tu as mise en œuvre pour y parvenir. "                                                                                                      

                                                                                                                                                                                 Ladislas

 

"Me voici déjà sur le chemin du retour, plus secoué que bercé par notre avion. Comme les marchands de la route de la soie, nous avons chargé les chameaux avec tout ce que nous avions emporté de chez nous. Nous avons marché dans le désert à leurs côtés et nous revenons chargés de nouvelles richesses.

Nous emportons dans notre cœur le sourire des chameliers, leur disponibilité, leur souhait de nous accueillir plus comme des hôtes que comme des clients.

Nous emportons le sable du désert, qui colle à nos oreilles, s’immisce dans les fibres de nos vêtements, jaillit du moindre objet que nous extrayons de nos sacs. De l’hôtel de Djerba à notre chambrette à la maison, en passant par la voiture de nos chauffeurs, les fauteuils de l’aéroport de Djerba, la cabine de l’avion, nous laissons partout une fine traîne de sable, trace subtile et fragile, qui derrière nous s’efface, comme ont déjà disparu nos pas dans le désert.

Nous emportons, à notre cou, le flamboyant collier composé des caractères, riches et variés, de nos compagnons de voyage.

Nous emportons le chant des oiseaux dans le matin, le sautillement de l’alouette dans les genêts, la générosité d’un soleil couchant et le sourire argenté dessiné par la lune.

Notre palais garde la saveur de la confiture de figues sur la galette du matin, la chaleur bienfaisante du feu dans la fraîcheur de l’aube, le crissement du sable durci par le sel sous la semelle, le blatèrement, le ruminement et autre bruits des dromadaires, le chant des chameliers dans la nuit étoilée…"

 

 Benoît